On pourrait croire qu’un culte dominical ressemble à tous les autres - et c’est vrai qu’il y a des éléments communs, tels que la louange, la confession des péchés, l’intercession, la prédication et ainsi de suite … mais depuis la rentrée nous avons vécu des cultes plus variés que d’habitude. D’abord, trois cultes partagés avec d’autres Églises protestantes: le grand culte en septembre à Bercy bien sûr, dont nous avons déjà parlé, mais aussi  un culte où le pasteur Marc Frédéric Muller, de l’Église luthérienne de Bourg-la-Reine, a prêché, un autre où la prédication a été donnée par la pasteure Dominique Hernandez, de l’Église réformée de Palaiseau, et où nous avons accueilli des personnes d’autres Églises de notre secteur.

Mais nous avons vécu d’autres cultes aussi où l’accent a été mis sur notre action dans le monde : un culte dédié au Défi Michée et sa campagne contre la corruption (voir http://www.defimichee.fr), et où nous avons étudié les bases bibliques de cette campagne (voir aussi sous Réflexions - Prédications), deux autres où nous avons pétitionné les autorités au sujet de la situation des chrétiens syriens, et un autre où nous avons cherché à mettre notre foi en action en faisant une collecte de vêtements pour  la Mission Évangélique parmi les sans-logis (photo). Oui, l’évangile du salut par la grâce, le don gratuit de Dieu par son Fils Jésus-Christ que nous célébrons à Noël, a des conséquences pratiques, et il est normal que ces conséquences soient aussi le sujet de notre culte et de notre action.

Tags: , , , , , ,