Edito du bulletin du mois de janvier 2015.

Il nous arrive de dire, lorsque nous nous trouvons dans une situation que nous ne maîtrisons pas : « laissons le temps au temps; il saura arranger les choses ». C’est à la fois un désaveu et une méprise de notre part. Un désaveu parce qu’en général, tant que nous avons le sentiment de pouvoir toujours agir par nous-mêmes, de toujours disposer d’un peu de force en nous, nous ne savons pas abandonner; une méprise parce que, contrairement à ce nous pensons, le temps n’arrange rien; parfois il complique même les choses.
Notre tendance à croire que le temps peut arranger les choses, vient du fait que nous nous situons dans le temps qui passe, qui défile, le temps chronos. Mais dans la réalité, quand il passe, il ne s’en va pas avec nos soucis car, notre temps humain, c’est-à-dire le séquençage jours, semaines, mois, années, n’est qu’un effort humain pour essayer d’appréhender l’existence et de la planifier, en nous calquant sur les cycles voulus par le Créateur.
La Bible nous enseigne l’abandon à Dieu qui, en étant hors du temps, peut surgir dans notre réalité, pour accomplir ce que ni le temps ni nous-mêmes, ne pouvons arranger. C’est le cas, quand en Jésus-Christ, Dieu choisit de devenir homme pour habiter parmi les hommes, pour le salut des hommes (Jean 3:16; Romains 5:8); c’est le cas également quant à ses bontés et ses compassions qu’il répand sur nous (Lamentations 3:22,23). Chaque bonté divine que nous éprouvons est un surgissement dans notre vie.
Et quand le temps de Dieu devient notre temps, quand dans notre vie, nous discernons les moments (les temps) de ses surgissements (Matthieu 16:1-4), il change les choses pour nous (Daniel 2:21). Mieux, il nous change nous-mêmes (Romains 12:2), une des choses que le temps nous arrange très rarement.

S.Kéglo

Textes bibliques cités (Bible du semeur)

Jean 3:16
Oui, Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils, son unique, pour que tous ceux qui placent leur confiance en lui échappent à la perdition et qu’ils aient la vie éternelle.

Romains 5:8
Alors que nous étions encore des pécheurs, le Christ est mort pour nous.

Lamentations 3:22,23
22 car les bontés de l’Eternel ne sont pas à leur terme
et ses tendresses ne sont pas épuisées.
23 Chaque matin, elles se renouvellent.
Oui, ta fidélité est grande!

Matthieu 16:1-4
Quelques *pharisiens et *sadducéens abordèrent Jésus pour lui tendre un piège. Ils lui demandèrent de leur montrer un signe miraculeux venant du ciel.
2 Il leur répondit:
[---Au crépuscule, vous dites bien: «Demain, il fera beau, car le ciel est rouge.»
3 Ou bien, à l'aurore: «Aujourd'hui, on aura de l'orage, car le ciel est rouge sombre.» Ainsi, vous savez reconnaître ce qu'indique l'aspect du ciel; mais vous êtes incapables de reconnaître les signes de notre temps.]
4 Ces gens de notre temps qui sont mauvais et infidèles à Dieu réclament un signe miraculeux! Un signe… il ne leur en sera pas accordé d’autre que celui de Jonas.
Là-dessus, il les quitta et partit de là.

Daniel 2:21
car à lui appartiennent la sagesse et la force.
Il fait changer les temps et modifie les circonstances,
il renverse les rois
et élève les rois,
il donne la sagesse aux sages
et, à ceux qui savent comprendre, il accorde la connaissance.

Romains 12:2
Ne vous laissez pas modeler par le monde actuel, mais laissez-vous transformer par le renouvellement de votre pensée, pour pouvoir discerner la volonté de Dieu: ce qui est bon, ce qui lui plaît, ce qui est parfait.