Edito du bulletin du mois de décembre 2015.

Le texte qui suit est de George Muller, une éminente figure évangélique du 19ème siècle qui, dans sa vie, avait recueilli près de 19 000 orphelins et donné la possibilité à plus de 120 000 enfants d’être éduqués dans les 117 écoles qu’il avait créées. Il était reconnu (et même aujourd’hui) pour avoir été le chrétien qui a obtenu le plus grand nombre de miracles par la prière. J’ai lu ce texte pour la première fois en 1974 ; je venais de faire mes premiers pas dans la foi chrétienne. Dieu s’en est servi pour m’enseigner qu’il ne répondra pas toujours à mes prières, mais qu’il prendra toujours soin de moi en répondant à mes légitimes attentes d’enfant de Dieu. Je prie pour qu’il en soit ainsi pour vous aussi. « Nous ne savons pas ce qu’il nous convient de demander dans nos prières. Mais l’Esprit lui-même intercède (en notre faveur) par des soupirs inexprimables … Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. » (Romains 8 : 26, 28).

S.Kéglo

« J’avais demandé à Dieu la force pour atteindre le succès ; il m’a rendu faible, afin que j’apprenne humblement à obéir. J’avais demandé la santé, pour faire de grandes choses ; il m’a donné l’infirmité pour que j’en fasse de meilleures. J’avais demandé la richesse pour être heureux ; il m’a donné la pauvreté pour que je sois sage. J’avais demandé le pouvoir, pour être apprécié des hommes ; il m’a donné la faiblesse, afin que j’éprouve le besoin de Dieu. J’avais demandé une compagne pour ne pas vivre seul ; il m’a donné un cœur, afin que je puisse aimer tous les hommes. J’avais demandé des choses qui puissent réjouir ma vie ; il m’a donné la vie, afin que je puisse me réjouir de toutes choses. Je n’ai rien reçu de tout ce que j’avais demandé ; mais j’ai reçu tout ce dont j’avais besoin. Même mes prières non exprimées ont été exaucées. »